Meilleurs Sub Sports Vêtements de compression de running femme 2022

Vêtements de compression sous sport pour les femmes en cours d'exécution

Si vous êtes une femme qui court régulièrement, vous voudrez peut-être envisager d'investir dans un ensemble de collants de compression. Ces vêtements de compression sont conçus pour éliminer l'humidité et garder votre corps au frais, ils sont donc une excellente couche de base de performance. Bien qu'ils ne soient pas aussi cool que le lycra ordinaire, ils fournissent un certain degré de chaleur, ce qui peut être un grand avantage dans les climats plus frais. De plus, les collants de compression peuvent être utilisés sous un pantalon ou des salopettes de course spécifique pour ajouter de la chaleur supplémentaire.

Améliore la circulation sanguine

Lorsque vous portez du matériel de compression, le corps peut être aidé à se débarrasser de l'excès de liquides et à améliorer le flux sanguin. Les niveaux de compression dans les vêtements de compression des femmes varient en fonction de la taille du corps. Certains vêtements ont un niveau de compression de 1%, tandis que d'autres ont un niveau de compression de 5%. Les vêtements de compression peuvent être achetés sur le marché ou personnalisés pour un individu.

L'utilisation de vêtements de compression est devenue de plus en plus populaire parmi les athlètes d'endurance. Ils ont longtemps été utilisés dans les milieux médicaux pour améliorer la circulation sanguine. Ces vêtements améliorent la circulation sanguine en améliorant le flux sanguin linéaire. Il réduit également le risque de caillots sanguins dans les jambes inférieures.

Dans une étude récente, les chercheurs ont étudié si les vêtements de compression améliorent la circulation sanguine dans la course aux femmes. Bien qu'il ne soit pas clair si les vêtements peuvent améliorer les performances ou se remettre des entraînements, les chercheurs ont constaté que les vêtements pouvaient améliorer le retrait du lactate. Six coureurs ont été invités à effectuer des tests de course et de vélo. Les deux types d'exercices ont produit de grandes quantités de lactate dans le sang. Dans l'étude, ceux des bas de compression avaient des niveaux de lactate significativement plus faibles à la fin de l'exercice. Les chercheurs ont émis l'hypothèse que cela était dû à l'effet de rétention des bas.

Les vêtements de compression des femmes qui courent peuvent être portés comme couche de base et peuvent être portés sur les autres vêtements de course pour garder le corps au chaud et au sec. Les collants de compression ne se sentent pas aussi frais que le lycra normal, mais ils peuvent fournir un degré de chaleur dans des conditions plus fraîches. Ils peuvent également être portés sous un pantalon ou des salopettes spécifiques pour une chaleur supplémentaire.

Les avantages des vêtements en cours de compression ont été recherchés par plusieurs auteurs. Une étude a révélé que le port de bas de compression gradués a augmenté les athlètes VO2max de 2,1%. Une autre étude a révélé que les bas de compression augmentaient les performances d'endurance chez les hommes. Ils ont également réduit les taux de lactate sanguin et retardé les douleurs musculaires d'apparition.

Les vêtements en cours de compression sont utilisés depuis des décennies. On pense que la compression externe aide à améliorer le flux sanguin. Dans cette étude, différentes vêtements de sport ont été testés à l'aide d'une sonde de pression Picopress. Les chercheurs ont constaté qu'un vêtement personnalisé avec la valeur de compression CM-2 était plus efficace que les autres vêtements de sport. Ils ont également constaté que le vêtement CM-2 avait une fréquence cardiaque inférieure à celle des autres types de vêtements de sport.

Réduit l'accumulation d'acide lactique

L'acide lactique est le sous-produit de la glycolyse, un processus métabolique qui produit de l'énergie pendant un exercice intense. Il se compose de deux molécules: les ions lactate et hydrogène. Le corps humain peut gérer relativement bien les sous-produits de la glycolyse, mais il n'est pas en mesure de les effacer de la circulation sanguine aussi rapidement qu'il le devrait. Heureusement, vous pouvez faire beaucoup de choses pour réduire votre risque d'accumulation d'acide lactique.

L'une des techniques les plus courantes pour réduire l'accumulation d'acide lactique pendant l'exercice consiste à effectuer des exercices de respiration. Cet exercice simple consiste à inspirer et à sortir par le nez. Pour un meilleur effet, pratiquez le maintien de la respiration pendant plusieurs secondes après chaque inhalation. Les exercices de respiration augmentent la capacité pulmonaire et la sensibilisation, ce qui augmente l'administration d'oxygène aux muscles et aide à éliminer l'accumulation d'acide lactique.

L'acide l-lactique est un sous-produit de la glycolyse et est créé dans les cellules musculaires. L'acide lactique se dissocie en ions hydrogène et abaisse le pH des muscles. L'acidose entraîne des muscles brûlants et douloureux. L'acide lactique est présent dans le sang artériel et veineux, il est donc essentiel de savoir lequel est lequel.

Une technique pour réduire l'accumulation d'acide lactique consiste à réduire l'intensité de votre entraînement. Un entraînement d'intensité plus élevé nécessite plus de temps de récupération qu'une activité de faible intensité. En augmentant la quantité de temps de récupération actif, vous pouvez réduire votre intensité pendant la course et réduire la quantité d'acide lactique dans votre corps. Vous pouvez également réduire la durée de votre entraînement en prenant de courtes pauses, en respirant profondément et en mettant en œuvre des exercices de faible intensité.

En plus de cela, il est important d'hydrater votre corps bien après une séance d'entraînement. Boire beaucoup d'eau et se reposer beaucoup aidera votre corps à éviter l'accumulation d'acide lactique. Une alimentation appropriée contient également du magnésium, qui aide à fournir de l'énergie aux muscles et à les empêcher de subir une accumulation d'acide lactique. Les aliments riches en magnésium comprennent les épinards, le navet, les haricots verts et les haricots rénaux. De plus, les aliments riches en acides gras sont connus pour aider à réduire l'accumulation d'acide lactique. Les acides gras de ces aliments aident à décomposer le glucose dans le corps et à réduire la production d'acide lactique.

Pendant l'exercice, l'acide lactique s'accumule dans les muscles et peut entraîner des symptômes désagréables. Cela se produit lorsque le corps ne peut pas éliminer l'excès d'acide de la circulation sanguine. Lorsque cela se produit, les muscles deviennent douloureux et ressentent une sensation de brûlure. Cependant, la sensation de brûlure devrait disparaître une fois que vous avez diminué l'intensité de l'entraînement.

Améliore l'efficacité musculaire

La question de savoir si les vêtements de compression améliorent l'efficacité musculaire peuvent être débattus. Dans une étude, les chercheurs de Nike ont mis 20 coureurs expérimentés sur un tapis roulant pendant 30 minutes à 80% de leur effort maximum. Après cette période, les coureurs ont subi des tests de fatigue. Ils n'ont trouvé aucune différence entre les coureurs portant des vêtements de compression et des shorts normaux.

Une autre étude a examiné les effets des vêtements de compression sur les coureurs VO2max. Les coureurs portant un équipement de compression ont signalé un seuil aérobie amélioré et V02Max, et ils ont signalé moins de douleur musculaire après une course difficile. Ils ont également dit qu'ils avaient pu éliminer plus efficacement le lactate de leurs muscles. Bien qu'il n'y ait pas eu de différence significative dans les performances, les athlètes ont ressenti moins de douleur et une récupération améliorée après des pistes difficiles.

L'étude a souligné l'importance du contrôle de la température dans la course. Les vêtements de compression ont augmenté la température de la peau pendant l'exercice, ce qui a augmenté pendant la récupération passive. Les vêtements de compression ont également augmenté la température de la peau cinq minutes après l'exercice. En outre, la température centrale des participants a augmenté progressivement pendant la séance d'exercice, atteignant un maximum de 38,8 (0,3) DEGC dans la condition de vêtement de compression et 38,8 (0,2) DEGC dans la condition de vêtement lâche à la fin de la session de course.

Les vêtements de compression ne sont pas sans risque, mais de nombreuses études ont montré qu'elles améliorent la récupération musculaire. Une étude a montré que les bas de compression et les chaussettes réduisaient significativement les symptômes de DOMS vingt-quatre heures après un contre-la-montre de 10 kilomètres. Ni les chaussettes ni les vêtements de compression n'ont altéré la performance des participants. Une autre étude a montré que les vêtements de compression à manches de compression pleine jambe réduisaient les symptômes de la douleur musculaire post-exercice.

Les vêtements de compression améliorent également les performances du cyclisme d'endurance. Selon une étude australienne, les cyclistes qui ont utilisé des manchons de compression ont connu un seuil anaérobie plus long que ceux qui ne l'ont pas fait. Cela suggère que les vêtements de compression peuvent améliorer la récupération musculaire à partir d'un entraînement d'intervalle à haute intensité.

Dans une troisième étude, les chercheurs ont étudié si différents types de vêtements de compression améliorent l'efficacité musculaire. Les sujets ont été testés lors du port de bas de compression, de collants et d'un costume de compression du corps entier. Ils ont constaté qu'aucune différence n'était remarquée dans les performances de test VO2Max, les niveaux de lactate de sang ou la douleur musculaire.

Aide le corps à rester au frais

Les vêtements de compression peuvent aider le corps à rester frais tout en courant en éliminant l'humidité. Ces vêtements peuvent être une excellente couche de base à porter sous un pantalon ou des salopettes spécifiques. Ils donnent également au corps un peu de chaleur dans des conditions plus fraîches. Si vous courez en hiver ou par temps froid, les collants de compression peuvent vous donner un peu de chaleur supplémentaire.

Il existe deux types de vêtements de compression disponibles: le raccord de forme et gradué. Les vêtements d'ajustement de formulaire offrent une pression minimale et suit les contours du corps, tandis que les vêtements de compression gradués offrent une pression adéquate. Les vêtements de compression peuvent également aider à prévenir le frottement en empêchant la friction avec la peau.



FENET Ludovic


Moniteur VTT chez Bureau de la montagne du Salève / Télépilote de drone diplômé de la DGAC
Compétences
Sports Psychology
Independence
Team Spirit
Outdoors
Entraîneur sportif
Moniteur-Guide
Conseil en développement de l'activité
Telepilote

📧Email | 📘 LinkedIn